Intervention sur l’état de la Wallonie au Parlement

Le plan de Relance wallon est désormais pleinement actif et la transition pour une Wallonie plus durable et plus résiliente est bien enclenchée : rénovation énergétique des bâtiments publics et privés, avancées importantes pour moderniser le marché de l’énergie, investissements massifs pour la mobilité active et partagée, pour la biodiversité aussi, …
Aucun citoyen ne sera laissé de côté. Les crises environnementales et sociales ne sont que les facettes d'une seule et même pièce. La transition ne peut réussir qu’en impliquant tout le monde. C’est même la condition de son succès.
 
Elle se fera aussi en collaboration avec les professionnels de tous les secteurs. Je constate déjà que les préoccupations climatiques font désormais de plus en plus partie des plans d'investissements des entreprises/activités. C’est une dynamique à encourager, renforcer et massifier.
 
Lors de la mise en place de la Déclaration de Politique Régionale, nous avions anticipé les exigences européennes en matière climatique en nous fixant nous-même l'objectif ambitieux de -55% de gaz à effet de serre pour 2030. Et l’ensemble des politiques que je mène depuis le début de la législature visent, de manière cohérente, à répondre à ce défi.
 
Nous avons mis en œuvre des politiques inédites et importantes en matière d’atténuation et de résilience grâce, entre autres, à un financement historique du transport public et des modes actifs, un ajustement des plans d’infrastructures pour augmenter le transfert modal, un soutien massif aux communes.
 
Nous avons dû aussi nous adapter aux crises qui se sont succédé de manière quasi ininterrompue - covid, inondations, prix de l'énergie, guerre en Ukraine - tout en préservant nos politiques de long terme et nos ambitions pour la Wallonie.
 
Mais malgré tous les obstacles, nous sommes soucieux de la cohérence et de la solidité de nos politiques, notamment en regard de nos objectifs climatiques, de transfert modal et de révolution de notre système énergétique. Nous pouvons être confiants quant à l’avenir de la Wallonie.
 
Progressivement, tous les éléments se mettent en place pour construire une autre Wallonie, toujours plus décarbonée, plus respectueuse de ses habitants, de ses travailleurs et de l’environnement. Le travail continue !
Retour aux actualités