Feu vert pour la Centrale Régionale de Mobilité

 

Après un an d’attente, la convention cadre liant la Wallonie et la Centrale Régionale de Mobilité est signée !

Le Gouvernement wallon a de grandes ambitions en matière de mobilité alternative et un nouveau pas vient d’être franchi, à l’initiative du Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

 

tramflou-1560x1039-resize580x386.jpg

 

Après un an d’attente, la convention cadre liant la Wallonie et la Centrale Régionale de Mobilité est signée !

Le Gouvernement wallon a de grandes ambitions en matière de mobilité alternative et un nouveau pas vient d’être franchi, à l’initiative du Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

 

En termes d’alternatives, le bus n’est pas toujours la solution pour des raisons de capacité inadéquate et de flexibilité moindre et la mobilité active (la marche et le vélo) ne convient pas non plus à tous les citoyens. C’est ce chaînon manquant que comblent les Centrales Locales de Mobilité (CLM).

Elles fournissent en effet des informations sur les meilleures options de transport disponibles (transports en commun, taxi social, covoiturage …) et organisent, avec des partenaires, des formules alternatives lorsque cela est nécessaire.

 

Plusieurs CLM sont déjà bien actives et offrent un service apprécié en Région wallonne, en particulier en zone rurale, mais il manquait une coordination régionale qui permettra à terme d’homogénéiser ce type de service et de couvrir tout le territoire wallon.

 

La décision de principe de cette coordination régionale avait été prise il y a environ un an, mais elle a mis du temps à se concrétiser. C’est maintenant chose faite ! 

Retour aux communiqués de presse