Faciliter le financement de la rénovation énergétique des bâtiments et budget supplémentaire pour Renopack

Dans le cadre du Plan de Relance wallon, le Gouvernement de Wallonie a pris acte ce jour, sur proposition du Ministre de l’énergie, Philippe Henry, d’une pièce maîtresse de la stratégie de rénovation : le projet prioritaire intitulé « Faciliter le financement de rénovations énergétiques de bâtiments par la mécanique des fonds d’investissement et autres dispositifs innovants”, qui entend adresser un des trois pilliers de la rénovation.

Nous le savons, le taux actuel de rénovation doit être multiplié par trois au moins pour que nous puissions espérer rencontrer nos objectifs à l’horizon 2050. Pour ce faire, il est indispensable de travailler en parallèle sur trois piliers : promouvoir l’offre de services, en quantité mais aussi en qualité, stimuler la demande en rénovation de la part des propriétaires publics et privés et, bien sûr, s’assurer que le financement est possible pour permettre la montée en puissance nécessaire. », explique Philippe Henry, Ministre de l’Energie et du Climat.

Par exemple, le dispositif ECOPACK/RENOPACK connait un succès considérable avec le temps. Grâce à celui-ci, c’est près de 450 millions d’euros, dont 84 millions rien que pour la programmation 2022, qui ont été libérés par la Région en vue d’encourager la transition énergétique et de soutenir les citoyens dans les travaux de rénovation énergétique de leur habitation. Pour rappel, cette action donne accès à des prêts à taux zéro par l’intermédiaire du Fonds du Logement des Familles Nombreuses de Wallonie et de la Société Wallonne du Crédit Social (SWCS).

Face à la crise aiguë des prix de l’énergie liée à la guerre en Ukraine et après avoir déjà renforcé les Renopacks à hauteur de 10% en 2022 par rapport à la production 2021 pour la SWCS, le GW a décidé d’ajouter des moyens supplémentaires à hauteur de 6 millions €.

Cette fiche du plan de relance permettra de développer les trains de rénovation et d’autres dispositifs inclusifs, permettant au plus grand nombre d’améliorer son logement, de réduire ses factures d’énergie et de se placer en bonne position pour s’adapter aux changements climatiques. Les trains de rénovation, c’est la concrétisation de mesures de massification de la demande de rénovation. Il sera possible de grouper les demandes dans une rue, dans un quartier et, sur base de délégation de maîtrise d’ouvrage, laisser à un organisateur externe tous les soucis de mise en oeuvre. C’est en effet la quantité de problèmes à résoudre qui fait hésiter puis renoncer un grand nombre de candidats rénovateurs.

Retour aux communiqués de presse