Le réseau TEC en pleine mutation !

Beaucoup de lignes de bus sont héritées du passé et ne correspondent plus aux bassins de vie, aux habitudes et aux besoins réels de déplacement.
Il est impératif de moderniser l’offre car pour permettre au plus grand nombre d’utiliser les transports en commun, l’alternative à la voiture individuelle doit être convaincante.
 
Pour y arriver, nous avons décidé de ne plus lésiner sur les moyens :
➡️ Opération Mobilli : repenser le réseau, surtout en milieu rural, avec et pour les usagers
➡️ 26 lignes Express : quasi directes, rapides, structurantes et en expansion, complémentaires au rail
➡️ Un investissement historique actuel de 1,1 Milliard pour cette législature
➡️ Pas d'indexation des tarifs jusqu'en 2024
➡️ En route vers la quasi-gratuité : 12€ / an pour les 65+ et statut BIM en septembre 2022 et pour les 18-24 ans en septembre 2023
➡️ Des phases de test : vélos à l'arrière du bus, TEC à la demande, Autonom-e
➡️ Une offre globale augmentée de 10% à la fin de la législature (2024)
 
La marge de progression est énorme pour les bus en Wallonie. Surtout si on souhaite diminuer l’usage de la voiture individuelle pour favoriser les transports en commun et lutter contre la pollution et le réchauffement climatique. D’où cette idée d’investir massivement dans le TEC et de revoir l’offre en profondeur, sous-région par sous-région, pour répondre au plus près des réels besoins.
Retour aux actualités